Philippe Starck, le designer multiple



Le 17 octobre, Philippe Starck a lancé son restaurant, entièrement designé par ses soins. L’occasion de revenir sur le plus célèbre designer-architecte français.


cc Agence France Presse / Martin Bureau
cc Agence France Presse / Martin Bureau
C’est son tout premier restaurant et pourtant Philippe Starck donne l’impression de bien maîtriser son sujet. Nommée "Ma Cocotte", l’enseigne est située à côté des Puces de Saint-Ouen. Un endroit loin d’être choisi au hasard par le designer qui a toujours associé Paris à ses puces. Le bâtiment, construit à la place d’un terrain vague est d’inspiration industrielle. Starck l’a décoré de nombreux objets chinés lors de ses promenades. Il peut accueillir 250 couverts et comprend deux étages ainsi que deux terrasses, un salon privé doté d'un imposant lustre en pâte de verre des années 50 et une grand salle à manger / loft. Sous la direction du couple Amzalak et avec Yannick Papin en cuisine, le restaurant propose des plats français et parisiens classiques comme le poulet à la broche qui devrait devenir sa spécialité.

Philippe Starck est un artiste aux multiples facettes. Il étudie à l’École Nissim de Camondo et est rapidement repéré par Pierre Cardin qui lui propose le poste de directeur artistique de sa maison d’édition. C’est en 1983 qu’il est vraiment révélé au grand public lorsque François Mitterand lui confie la décoration des appartements privés de l’Élysée.
Il touche ensuite à tous les domaines où peuvent s’appliquer le design : le mobilier, l’architecture, le mobilier d’intérieur ou urbain, l’électroménager, l’habillement, le graphisme, les véhicules et même l'alimentation parmi tant d'autres.
Il a aussi participé au design de beaucoup d’hôtels tout autour du monde, dont l'hôtel Meurice et n’hésite pas à distiller son humour dans les noms de ses créations.
Parmi la diversité de ces travaux, on trouve l’inauguration du Port Adriano sur l’île de Majorque en avril dernier dont il a conçu l’architecture extérieure et la direction artistique intérieure, le centre sportif et culturel Alhondiga à Bilbao ouvert en 2010, ou encore Le Baron Vert en 1992 à Osaka, un ensemble de bureaux.

De nombreuses fois récompensé, le designer se veut populaire et n’hésite pas à contribuer à des projets moins classieux comme le design de la carte Navigo de janvier 2013 ou un partenariat avec les Trois Suisses. Plus récemment, c’est de l’écologie qu’il a fait son nouveau cheval de bataille et a notamment proposé des éoliennes personnelles et des bateaux solaires ainsi que des véhicules à hydrogène. Il est également l’auteur de la voiture électrique conçue par Electric Car ou le Pilab, Velib’ de la ville de Bordeaux.

Le presse-citron de Philippe Starck
Le presse-citron de Philippe Starck
Une hyperactivité qui ne risque pas de s’arrêter. Le designer a encore de nombreux projets dont une maison en kit et une préfabriquée, à la très haute technologie et autosuffisante.


Le site officiel de Philippe Starck

Restaurant Ma cocotte,
106, rue des Rosiers,
93400 Saint-Ouen.
Tél. 01 49 51 70 00

Groupe Mobilis
Jeudi 18 Octobre 2012
     


A lire aussi :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 16:21 Faire du ski à Paris !

Vendredi 6 Octobre 2017 - 17:00 MOB 5 des grottes où vous pouvez dormir !



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques