Les "panic rooms" débarquent des États-Unis



Une nouveauté insolite dans les maisons en France, la « panic room » ou pièce secrète.


On a tous un jour rêvé de déplacer des objets pour ouvrir des cachettes secrètes, derrière une bibliothèque à la Harry Potter ou encore grâce à un talisman à la Indiana Jones. Très utilisée au cinéma pour susciter la curiosité des spectateurs, la panic room est une réalité aux États-Unis. De plus en plus de logements disposent de ces « panic rooms » non pas pour amusez les amis mais plutôt comme cachette en cas de vandalisme ou de vol. Ces cachettes sont très souvent installées dans les maisons de personnalités du show business, d'hommes d’affaires ou politique.. Depuis 1980 chaque ambassade américaine dans n'importe quel pays du monde dispose d’une « panic room ».

Peu répandues en France, ces pièces secrètes apparaissent depuis les années 2010, mais au contraire de nos voisins outre atlantique, elle n'ont pas comme but premier la protection. Elles servent aujourd’hui à cacher ses "secrets" : un hammam, une salle de billards, une salle de jeu etc. Les « panic rooms » peuvent être de différentes tailles allant du simple placard à de véritables pièces à part avec ventilation et toilettes.
On peut trouver à Paris quelques unes de ces pièces secrètes, notamment dans un hôtel particulier dans le Marais. Pour le moment ces petites cachettes sont réservées aux privilégiés : il faut compter entre 40,000€ et 50,000€ pour installer une « panic room » de 10m2.

source]


Groupe Mobilis
Vendredi 16 Octobre 2015
     


A lire aussi :
< >

Mardi 12 Décembre 2017 - 16:21 Faire du ski à Paris !

Vendredi 6 Octobre 2017 - 17:00 MOB 5 des grottes où vous pouvez dormir !



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques