Florian Rivière, « hacktiviste urbain »




Strasbourgeois d’origine, Florian Rivière a fait de la rue son espace. Il s’amuse à détourner les objets et espaces urbains devant lesquels on passe chaque jour sans vraiment les voir et capte notre regard. Il fonde en 2008 le collectif Democratie Creative qui agit surtout dans l’espace strasbourgeois. Se définissant comme un « hacker », il créé des situations décalées et brutes toujours parsemées d’une pointe d’humour.

Avec lui des caddies rattachés à une colonne Morris deviennent un manège, il propose aussi des jeux pour s’amuser au bureau à partir de gobelets et d’un bouchon, il assemble des cageots pour en faire des meubles type « Ikéa »... Il s’amuse aussi à dénoncer l’absurdité de certaines interdictions en posant assis sur un ‘escalier privé’.


Mais parce que son site en dit beaucoup plus sur lui, son activité et ses œuvres rendez-vous y ici



Mobilis Paris
Lundi 13 Août 2012
     


A lire aussi :
< >

Jeudi 19 Avril 2018 - 14:15 Un air d'ailleurs en France !



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter