Couleur d'automne à la Capitale




En Automne la Capitale change de visage
Et bien que la Tour Eiffel ait la tête dans les nuages
On peut apercevoir des morceaux de soleil
S'effriter sur les murs aux couleurs vermeilles.

Sur un tapis de feuilles flamboyant
Défilent les souvenirs d'un temps resplendissant
Laissant peu à peu place aux matins givrés
Qui défient d'un air narquois les soirées d'été.

Paris commence à déserter les bancs publiques
Pour déambuler dans des intérieurs idylliques
D'où l'on peut apercevoir les arbres rougeoyants
Qu'une bise légère effeuille en tremblant.

Le pas des parisiens se fait plus empressé
Chacun dans son chez soi à hâte de rentrer
Retrouver un salon au parquet qui frémit
Et qui fait de l’œil aux moulures défraichies.

A la lueur tamisée des lustres anciens les soirées
D'expositions et de coktails sont peuplés
Faisant de Paris un carrefour culturel
Ou se côtoient idées modernes et traditionnelles.

Mobilis Paris
Lundi 15 Octobre 2018
     


A lire aussi :
< >

Lundi 18 Juin 2018 - 12:49 Les acheteurs sont bien là



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter