Casse-Noisette : le ballet féérique !




Le Ballet de l’Opéra de Kiev revient à Paris pour la première fois depuis 1964, année de sa dernière tournée dans la capitale, et fêtera en même temps les 150 ans de l’Opéra d’Ukraine. Et c’est Casse-Noisette, le légendaire ballet de Tchaïkovski qui y sera présenté.

Dans la maison des Stahlbaum, Clara, son petit frère Fritz et leurs parents terminent de décorer l’arbre de Noël. Ils reçoivent les invités pour fêter le réveillon : la famille, les amis, et le mystérieux oncle Drosselmeyer. Ce dernier apporte un grand sac de cadeaux pour les enfants. Tous se réjouissent, sauf Clara, qui n’a pas encore reçu de présent. Les enfants dansent au son d’une marche, d’un petit galop, des parents déguisés entrent dans le salon et distribuent des sucreries. Puis Drosselmeyer invoque des poupées à ressort et des soldats grandeur nature qui dansent tour à tour d’un pas diabolique.
Après cet étrange spectacle, Clara s’approche de Drosselmeyer pour lui demander son cadeau. Il n’a malheureusement plus rien à lui donner. Drosselmeyer invoque pour elle un casse-noisette en forme de soldat en beau costume de parade. Clara est transportée de joie, mais son frère Fritz est jaloux et casse le casse-noisette. Drosselmeyer le répare, et Clara le berce avant de le poser dans sa maison de poupée.
La fête se termine. Les invités rentrent chez eux et les Stahlbaum vont au lit.
Pendant la nuit, Clara se réveille pour aller voir dans le salon comment se porte son casse-noisette. Alors que l’horloge sonne minuit, elle entend les souris qui grattent. Elle essaie de fuir, mais les souris l’en empêchent. Par enchantement, elle rétrécit et devient aussi petite qu’une souris. Le casse-noisette prend vie, et avec son armée, ils viennent défendre Clara, et le Roi des Souris entraîne ses soldats dans la bataille contre Casse-Noisette.
Au milieu de la bataille, Clara jette sa chaussure sur le Roi des Souris et Casse-Noisette en profite pour le tuer avec son épée. Les souris se retirent, emmenant avec eux leur roi mort. C’est alors que Casse-Noisette se transforme en prince. Clara et le prince voyagent à travers une forêt de sapins en hiver et assistent au tourbillonnement des flocons de neige.


Clara et le Prince arrivent au palais enchanté de Confiturerie, le Royaume des Délices. Ils sont accueillis près du fleuve d’Essence de Rose par la Fée Dragée, le Prince Orgeat et leur suite, ainsi que douze petits pages avec des flambeaux. Casse-Noisette leur raconte son histoire et comment Clara l’a sauvé. Sur un signe de la Fée Dragée, une table resplendissante apparaît et les festivités commencent. S’enchaînent la Danse espagnole (le Chocolat), la Danse arabe (le Café), la Danse chinoise (le Thé), la Danse russe (Trépak), la Danse des mirlitons, la Danse de la Mère Gigogne et des polichinelles, la Valse des fleurs, le Pas de deux de la Fée Dragée et du Prince Orgeat, et la valse finale.
Au terme de ce rêve merveilleux, Clara se réveille sous l’arbre de Noël avec un casse-noisette dans ses bras et le rideau tombe.

Horaires et tarifs:

15h les 23, 24 et 30 décembre. 20h les 26, 27, 28, 31 décembre, 2 , 3 et 4 janvier. 15h et 20h les 29 décembre, 5 et 6 janvier

De 15€ à 89€. 31 décembre : de 15€ à 95€

Lieu:

Le théâtre des Champs-Élysées est l’un des plus beaux lieux du spectacle parisien. Le bâtiment classé est emblématique de l’architecture française du XXe siècle. De grands artistes ont participé à sa création : Henry Van de Velde, Auguste Perret, Antoine Bourdelle, Maurice Denis ou encore René Lalique. Chaque année, près de 300 000 spectateurs profitent d’une programmation riche et éclectique : ballets, opéras, orchestres et récitals.

Mobilis Paris
Jeudi 22 Novembre 2018
     


A lire aussi :
< >

Mardi 20 Novembre 2018 - 11:12 La magie de Noël

Lundi 19 Novembre 2018 - 11:37 Noël à Vaux-le-Vicomte



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter