Zaha Hadid, l'architecte de la déconstruction



Zaha Hadid est une architecte irako-britannique née en 1950. Si son nom ne vous semble pas familier, ses réalisations le seront surement. Le zoom sur de cette semaine lui est consacré afin de (re)découvrir ses œuvres.


Zaha Hadid est une architecte basée à Londres. Elle fait partie du mouvement déconstructiviste, ce mouvement qui propose des réalisations faisant penser à un chaos contrôlé, en rupture totale avec la société, l'histoire, les traditions...

Ses bâtiments, vous avez dû en voir, tant ils sont uniques et étonnants. Elle à une prédilection pour les entrelacs de lignes tendues et courbes, les angles aigus et les plans superposés, conférant à ses projets à la fois complexité et légèreté.

En France par exemple, elle est l'architecte de plusieurs bâtiments :
- À Marseille, elle signe la Tour CMA-CGM (construite entre 2006 et 2010). Elle mesure 145 m de haut.
- À Montpellier, elle à conçue le bâtiment Pierres Vives, qui abrite les Archives départementales de l'Hérault, la Médiathèque départementale et Hérault Sport.

Elle travaille en ce moment sur un projet à Chartres, le parc des expos, qui doit normalement voir le jour pour Chartexpo 2012-2013. À suivre.



Mais elle ne s'est pas illustrée qu'en France. Cette architecte a une renommée internationale. Voici quelques projets qu'elle a pu faire à travers le monde.

- Le Galaxy Soho à Bejing, 5 bâtiments à usage de bureaux.
- Le Capital Hill Residence : à Moscou, une commande d'un particulier qui offre 2650 m² de surface habitable dans une ambiance de l'espace.

Mais son actualité ne s'arrête pas là. Il semble qu'elle va prochainement s'associer au rappeur Pharrell pour un projet encore inconnu.


Groupe Mobilis
Lundi 18 Février 2013
     



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques