Top 5 des raisons de faire appel à un professionnel de l'immobilier pour la vente / l'achat de son bien



Les particuliers (vendeur ou acheteur) pensent souvent faire des économies en ne passant pas par une agence. Mais parfois il est préférable de faire appel à un professionnel afin d'éviter des désagréments et certaines surprises.


1. L'estimation

Un particulier qui vend son bien ne prend pas forcement connaissance du marché actuel et ne fait pas toujours appel à un professionnel pour faire estimer son bien. Étant donné la valeur sentimentale que représente son bien, il a tendance à surévaluer ce dernier lors de l'estimation.
Un agent immobilier, au contraire, se base sur des données et références locales, sur les dernières transactions afin de proposer un prix rationnel et objectif.

2. La négociation

Un agent immobilier, lors de la négociation, a souvent plus d'arguments qu'un particulier. Ils se base encore une fois sur des informations concrètes, ce qui n'est pas toujours le cas du particulier acheteur. Il est donc plus simple pour un professionnel de faire baisser le prix en se référant aux conjonctures et à l'état du marché. De plus, un professionnel se doit de déceler les anomalies d'un bien telles que du bois infesté ou encore une mauvaise installation électrique (qu'un particulier ne remarque pas s'il ne sait pas quoi regarder). Si l'agent a eu connaissances de problèmes et qu'il n'en a pas informé le particulier acquéreur, il est tenu responsable du vice caché, et la justice est souvent plus clémente avec les particuliers vendeurs dans cette situation.

3. Les conseils

Un agent a pour travail de tout étudier, tout lire. Par exemple à Paris, certains propriétaires annexent des chambres de service qui parfois ne leur appartiennent pas. Le professionnel vérifiera toutes ces choses en étudiant attentivement tous les documents du dossier tels que les procès verbaux d'assemblée générale ou les titres de propriété.

4. La rédaction des documents

Prenons comme exemple le compromis de vente. Une fois l'accord passé entre l'acquéreur et le vendeur, le professionnel sera en charge de la rédaction de ce document en y incluant les clauses suspensives comme l'obtention d'un prêt ou encore la réception des diagnostics. Il connait exactement tous les documents qui doivent être fournis à ce moment et fera en sorte de vous faciliter le travail au maximum, acquéreur comme vendeur.

5. La vente de terrains constructibles

C'est un cas à part. Dans ce genre de transactions, le particulier vendeur n'a pas l'obligation de fournir le bornage dans l'acte de vente, qui définit pourtant les limites du terrain. Le particulier peut aussi vendre un terrain qui n'est pas relié aux réseaux eaux, électricité et assainissement, au contraire du professionnel.

Groupe Mobilis
Mardi 26 Mars 2013
     


A lire aussi :
< >

Vendredi 28 Juillet 2017 - 16:00 Le chapotelet : des fleurs à Paris



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter