Santiago, une des villes de la Copa América 2015



Cette année c'est le Chilli qui recevra les joueurs de la Copa América ! De Santiago à Tumeco, le footbal sera à l'honneur en Amerique Latine !


Pourquoi Santiago ?

Santiago, une des villes de la Copa América 2015
Santiago est la capitale du Chilli, elle est également la ville la plus peuplée du pays. En ce mois de juin un air sportif soufflera sur le pays et les matchs commenceront dans la capitale avec la première rencontre Chilli contre Equateur à l'Estadio National.
La Copa América 2015 constitue la 44e édition du principal tournoi international de la CONMEBOL. La Confédération sud-américaine de football (CSF), plus connue sous l'acronyme CONMEBOL est l'organisme continental qui regroupe, sous l'égide de la FIFA, les fédérations de football d'Amérique du Sud. Elle organise depuis sa création les compétitions internationales des sélections nationales et des clubs à l'échelle du continent. La plus ancienne est la Copa América, qui oppose depuis 1916 les sélections masculines.

Comment s'y rendre ?

Santiago, une des villes de la Copa América 2015
Pour tous les passionnés qui voudraient assister aux différents matchs le plus simple est de prendre l'avion. Un vol Paris-Santiago dure à peu près 15h pour un prix (le plus bas) à 600€ et est desservit par de nombreuses compagnies connues.

Que visiter ?

Santiago en hiver
Santiago en hiver
- Le Palacio de La Moneda ou simplement La Moneda, à Santiago, est le siège de la présidence du Chili et est l'un des bâtiments les plus remarquables jamais construit par les espagnols dans leurs colonies en Amérique latine.
- La colline (Cerro) Santa Lucia est une icône culturelle de la ville de Santiago. Le Chemin à la colline de Santa Lucia est une des plus belles promenades de la ville, car il vous permet de vous rapprocher de la nature tout en étant dans le centre de Santiago. Cette colline offre à son sommet une vue panoramique de la capitale.
- Le musée d'Art Précolombien de Santiago propose dans un bâtiment néoclassique à proximité de la place des Armes une collection d'art précolombien couvrant l'ensemble des civilisations précolombiennes, aussi bien les grandes civilisations (mayas, incas, aztèques) que les civilisations chiliennes moins connues (mapuche, aymara, tehuelche).
- La Plaza de Armas (place d'Armes en français) est le nom de la place principale dans de nombreuses villes d'Amérique latine. Elle est souvent située près des bâtiments gouvernementaux, des églises, et des autres structures importantes culturelles ou politique. A voir en son côté ouest, se trouve la Cathédrale de Santiago aussi fascinante à l'extérieur qu'à l'intérieur.

Que découvrir ?

Virgen de la immaculada Conception
Virgen de la immaculada Conception
Pour les amoureux de la nature, le Santiago Metropolitan Park est un incontournable. Ce parc est situé à l'est d'un quartier bohème de Bellavista entouré de monts San Cristobal, Piramide, Chacarillas et Bosque de Santiago. La ville a consacré 40% de ses espaces verts à ce parc, qui est une épaisse forêt de 400 hectares à 880 mètres au dessus du niveau de la mer.
Le sommet du mont San Cristobal est couronné par une statue géante de 37 000 kilos de la "Virgen de la Inmaculada Concepción" et mesure 15 mètres de hauteur, où les visiteurs se rassemblent pour prier, méditer ou seulement savourer la vue de la ville depuis la terrasse.

Quoi manger ?

- L'empanada : est le plat national le plus réputé au Chili, il se mange en apéritif ou en entrée. L'empanada est un chausson fourré à la viande qui est cuit au four ou frit.
- L'Asado : qui est un barbecue de bœuf qui se mange avec des pommes de terres et une salade chilienne.
- Cazuela : généralement servi en entrée dans les menus complets des restaurants populaires, c’est un bouillon ou un consommé dans lequel trône un morceau de bœuf ou de poulet, avec pommes de terre, maïs, légumes, potiron.
- Lomo a lo pobre : échine de porc ou de bœuf, accompagnée d'oignons et surmontée d'un ou deux œufs sur le plat.
- Pastel de choclo : viande hachée de bœuf ou de poulet préalablement cuite avec des raisins et des oignons, couverte de purée semi-moulue de maïs et gratinée.
- Ceviche : servi bien frais, ce plat de poisson cru mariné avec du citron vert, de la coriandre et des oignons s'avère un des hors-d'œuvres les plus fameux de la gastronomie chilienne. On peut même en faire tout un plat, dans tous les sens du terme.
- Porotos granados : est un plat populaire à base de haricots, avec du potiron, du maïs, de l'ail et des oignons.
- Paila marina : soupe de poisson et fruits de mer (moules, machas, crevettes, palourdes et quelques fois des locos), traditionnellement servie dans un bol en terre cuite.
- Curanto : spécialité de l'île de Chiloé. Des pierres sont chauffées et déposées au fond d'un trou creusé dans la terre. On y empile en couches séparées par des feuilles de nalcas (sorte de rhubarbe) , des coquillages, de la viande et des pommes de terre. Le tout est recouvert et laissé mijoté.

Où sortir ?

Si vous souhaitez sortir sur Santiago, vous devez vous rendre dans le quartier Bellavista. Ce quartier se trouve au pied du San Cristobal. C'est le quartier idéal pour sortir et s'amuser jusqu'à l'aube.
Si vous êtes sur Vitacura ou Lo Barnechea, vous pouvez toujours sortir dans les bars situés sur Avenida Las Condes qui sont tout aussi animés.

Groupe Mobilis
Lundi 8 Juin 2015
     


A lire aussi :
< >

Vendredi 28 Juillet 2017 - 16:00 Le chapotelet : des fleurs à Paris



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques