San Francisco et l'America's Cup



Pour le mois de Septembre, nous vous emmenons aux États-Unis dans la célèbre ville californienne de San Francisco où se dérouleront les finales de l'America's Cup, du 7 au 21 Septembre 2013. La troisième ville touristique des États-Unis, connue pour son pluriculturalisme n'aura plus de secret pour vous.


Stars Stripes (nom donné au drapeau des États-Unis)
Stars Stripes (nom donné au drapeau des États-Unis)

Partons en Californie, sur la côte ouest des États-Unis, direction San Francisco. La ville de la "contre-culture", de la tolérance et du pluriculturalisme ethnique et sociétal nous accueille au milieu de ses longues avenues pentues, de ses maisons victoriennes et de ses "câble cars" pour l'édition 2013 de l'America's Cup. Riche d'une culture très large et réputée entre autre, pour son Chinatown, son quartier hippie et gay, nous allons vous guider à travers cette ville magnifique et atypique.

Pourquoi San Francisco ?

America's cup (cc AC)
America's cup (cc AC)
SI nous avons choisi pour ce mois de septembre San Francisco, c'est évidemment parce qu'elle accueille l'America's Cup : une des plus célèbres compétitions de voile du monde. Les phases finales de cette régate rassemblent les meilleurs navigateurs du monde à travers une course de vitesse et d'habilité unique. La plus vieille compétition de voile (créée en 1851) est la troisième plus importante régate du monde. Modifiée de manière régulière pour définir les types de bateaux, la course se joue aujourd'hui sur des modèles spéciaux de navires multicoques qui peuvent atteindre une vitesse de près de 50 noeuds, soit 90km/h. Cette course toujours plus rapide et spectaculaire verra s'affronter du 7 au 21 septembre 2013 le défendeur du titre les américains d'Oracle Racing face aux néo-zélandais de l'Emirates Team New-Zeland (vainqueurs de la Louis Vuitton's Cup qualificative pour affronter le tenant du titre).
Cette coupe est un évènement incontournable pour tous les passionnés de régates, de voile ou tout simplement de sports nautiques.
Plus d'informations ici.

Comment s'y rendre ?

Le seul moyen raisonnable de se rendre à San Francisco est l'avion. Comptez 12h de vol pour rejoindre la ville californienne au départ de Paris.
Aéroport de San Fransisco (cc hcm sf)
Aéroport de San Fransisco (cc hcm sf)

Que visiter ?

Il est obligatoire de visiter l'ancienne île-prison d'Alcatraz. Cette prison est connue pour avoir compté dans ses détenus certains des plus grand criminels de l'histoire des États-Unis comme Al Capone, Alvin Karpis ou encore Henri Young. L'île était aussi réputée car officiellement, aucun détenu n'est jamais parvenu à s'en évader totalement rejoignant le continent. Depuis sa fermeture en 1693, la prison a servi de décors pour des films d'actions, et est aujourd'hui ouverte au public souhaitant la visiter. Pour rejoindre Alcatraz et visiter les installations, il faut compter une demi journée. Des bateaux partent toutes les 30 minutes de Fisherman’s Wharf.
Île d'Alcatraz (cc Ldd)
Île d'Alcatraz (cc Ldd)

Rendons-nous maintenant dans l'un des plus célèbres stades de baseball des États-Unis. Avec sa capacité de 42 000 places, il n'est pas l'un des plus grands stades américains, mais sûrement l'un des plus beaux, avec sa vue sur la crique de McCovey, une partie de la Baie de San Francisco. Le Park accueillait cette année la Classique mondiale de baseball, finale du championnat international de baseball.
Comptez entre 120 et 350 dollars pour assister à un match des San Francisco Giants. Un divertissement que nous conseillons à tous les passionnés de sport.
AT & T Park des Giants de San francisco (cc Reuters)
AT & T Park des Giants de San francisco (cc Reuters)

Que découvrir ?

San Francisco est une vile extrêmement riche culturellement parlant. Même si une bonne partie de la ville vous a déjà été faite découvrir par les films américains, certains endroit mythiques restent des "must see".

Commençons par l'une des avenues les plus connues de la ville, l'avenue des Lombards, célèbre pour la forme en lacet de sa route, la pente a été réduite à 16 % d'inclinaison. La partie sinueuse de cette rue est pavée de brique et est réservée à un usage à sens unique, vers l'est, en descendant. Précédemment, la pente était inclinée à 27% !

Un passage par cette avenue est obligatoire pour tous les touristes.
La célèbre rue des Lombards (cc SF)
La célèbre rue des Lombards (cc SF)

Hôtel de ville de San Francisco (cc Reuters)
Hôtel de ville de San Francisco (cc Reuters)
Sûrement l'un des plus beaux édifices de la région californienne, nous vous conseillons de passer par l'Hôtel de Ville de San Francisco. Pure merveille architecturale, son dôme culmine à 94 mètres au-dessus du sol, ce qui en fait le cinquième plus grand du monde. L'architecture du bâtiment rappelle vaguement un édifice français ... et oui vous l'aurez deviné, les Invalides.

L'hôtel de Ville a lui aussi servi de décors à plusieurs films comme "Inspecteur Harry" ou "Les aventuriers de l'arche perdue".

Union Square (cc JmM)
Union Square (cc JmM)
Comment passer par San Francisco sans passer par Union Square. Les fans de shopping seront ravis de se rendre dans le centre commerçant, hôtelier et théâtral de San Francisco. L'une des places les plus visitées de la ville n'attend plus que vous.

Concluons notre visite par le plus célèbre monument de San Francisco : le Golden Gate Bridge. Considéré comme l'une des 7 merveilles du monde moderne, le plus long pont suspendu du monde est en outre reconnaissable par sa couleur "orange international".
Golden Gate Bridge (cc SFC)
Golden Gate Bridge (cc SFC)

Où manger ?

Restaurant Mama's sur Washington square (cc mama's)
Restaurant Mama's sur Washington square (cc mama's)
Bien que San francisco soit une ville américaine, nous ne parlerons pas de ses fast-foods, aussi bon soient-ils. Nous vous proposerons une sélection de restaurants vraiment atypiques pleins de charme.

Parlons de Mama's qui est une institution à San francisco, il faudra vous lever de bonne heure si vous ne voulez pas faire la queue. Ce repère à fans de petits déjeuner propose un multitude de plats savoureux pour un prix abordable.

Petit zoom sur la cuisine locale en passant par One Market, restaurant très apprécié des franciscains, mais aussi des stars telles que Gordon Ramsey, le célèbre cuisinier.

Pour manger des plats de grande qualité, il faut absolument aller au Quince, entre ambiance et qualité de cuisine, tout les éléments sont réunis pour parfaire votre repas. Ce n'est pas un hasard si ce restaurant est tenu par un grand chef étoilé.

Intérieur du Quince, un des meilleurs restaurants californiens (cc Quince)
Intérieur du Quince, un des meilleurs restaurants californiens (cc Quince)

Où boire ?

Intérieur du 1015 Folsom (cc snsf)
Intérieur du 1015 Folsom (cc snsf)
La ville regorge de bars branchés pour toutes les envies. De la Marina, en passant par le Downtown et Mission, nous avons sélectionné quelques endroits où il fera bon s'arrêter boire un verre.

Le vin, presque à la française au "Amélie le bar à vin". Venez savourer pour l'apéritif ou en soirée un des nombreux vins qui composent la riche cave de ce bar. Des vins de Bourgogne aux ensoleillés vins de la Nappa Valley, ce bar convivial vous accueil de 17h à 2h du matin. Bon moment garanti.

Autre décors, autre ambiance au Folsom 1015 de SoMA (South of Market), quartier devenu très populaire où de nouveaux bars et discothèques ouvrent toutes les semaines. Quartier désindustrialisé, le SoMA est devenu un leu de rencontre très en vogue pour la population de San Francisco. Arrêtons nous au Folsom 1015, cette discothèque très branchée attire énormément de touristes, se mêlant dans une ambiance festive à la population locale. Une bonne adresse pour tous les amoureux de l'aurore.

Il est indispensable de passer par le quartier de Mission pour boire un verre. Même si les parcs verdoyants offrent un bon endroit pour se désaltérer, nous vous conseillons de vous arrêter au Southern Pacific Brewing. Ancien entrepôt, cet endroit convivial et très abordable offre un excellente occasion de se détendre autour d'un cocktail en journée ou en soirée.

Éxtérieur du Southern Pacific (cc sfbg)
Éxtérieur du Southern Pacific (cc sfbg)

Groupe Mobilis
Lundi 9 Septembre 2013
     


A lire aussi :
< >

Vendredi 28 Juillet 2017 - 16:00 Le chapotelet : des fleurs à Paris



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter