Rome, la cité éternelle



Depuis quelques jours, Rome est au centre de l'attention des médias, suite à la démission du Pape. Notre "city to be" du mois de mars est consacrée à la capitale italienne, qui fait partie des villes qu'il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie.


Pourquoi Rome ?

Rome, la cité éternelle
Au delà de la beauté architecturale de la ville et des vestiges qui y sont conservés, Rome offre au mois de mars plusieurs évènements à voir :

Pour les amateurs de sports et plus particulièrement de rugby, un match du Tournoi des 6 nations opposant l'Italie à l'Irlande se déroulera le 16 mars à 14h30 au Stadio Olimpico di Roma. Pour les fans, il reste encore quelques places disponibles, mais si à votre arrivée le stade est complet, rien ne vous empêche d'aller voir le match dans un bar, l'ambiance y est garantie (sauf si vous êtes pour les irlandais...).

Le lendemain, se déroule le marathon de Rome, un grand évènement sportif pour la Cité éternelle. Amis sportifs, les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 12 mars, mais l'organisation se réserve le droit d'accepter ou non votre demande. Le parcours de ces 42,195 km passe par les plus beaux endroits de la ville : la via del Corso, la place d’Espagne, la fontaine de Trévi, le Panthéon ou encore la place Venezzia, pour se terminer via dei Fori imperiali, en face du Colisée. C'est aussi une occasion pour récolté des fond pour l'association Rete del dono.

Le 19 mars, vous aurez l'occasion de fêter - dans l'une des villes les plus chrétiennes - la Saint Joseph (San Giuseppe). Nous vous conseillons de vous rendre dans le quartier du Trionfale, afin de célébrer ce saint dans une ambiance chaleureuse et conviviale. C'est aussi l'occasion de déguster des plats locaux : la zeppola (une sorte de crêpe) et i bignè (des beignets).

Chaque Vendredi saint - cette année le 29 mars 2013, le pape conduit un chemin de croix qui part du Vatican à 21h pour s'achever au Colisée (sûrement le premier évènement dirigé par le futur pape). Cette procession aux flambeaux reconstitue les 14 étapes du chemin de croix du Christ. Une sorte de Rome by night !

Enfin, pour les amateurs d'art, une exposition Le Titien se déroulera du 5 mars au 16 juin dans les Ecuries du Quirinale (le Sucderie del Quirinale - Via 24 Maggio, 16 - 12 €). L'occasion de voir une rétrospective de toutes les œuvres de l'artiste, de sa jeunesse à ses derniers tableaux.

Venus Urbino - Titien
Venus Urbino - Titien

Comment s'y rendre ?

Gare de Roma Termini
Gare de Roma Termini
Le moyen le plus simple et le plus rapide pour se rendre à Rome est tout simplement l'avion. Au départ de Paris (Charles de Gaulle, Beauvais ou Orly), il vous faut compter environ 2h pour faire le trajet. Vous arriverez à l'aéroport de Fiumicino, à 22 km du centre de la ville.

Autre solution : le train. Pour ceux qui n'aiment pas prendre l'avion, le train de nuit est une autre possibilité. Au départ de la gare de Bercy, il faudra environ 15h pour faire le trajet, mais avec un départ vers 19h vous arriverez à la gare de Rome (Termini) pour le petit déjeuner !

Enfin, dernière solution : la voiture. En fonction de l'itinéraire emprunté, il faudra compter entre 15 et 20 heures de trajets. Un beau road trip en perspective !

Que visiter ?

Le Colisée
Le Colisée
La ville regorge de trésors à visiter.

Les plus connus (mais qui méritent quand même le coup d'oeil) sont les suivants. Bien sûr, rien ne vous empêche de flâner afin de découvrir d'autres monuments !

  • Le Colisée (il Colosseo) :

Le Colisée est un amphithéâtre de forme elliptique se trouvant à proximité des Forum Impériaux. Sa construction a commencé sous le règne de l'empereur Vespasien (entre 70 et 72) et fut achevée en 80, sous Titus. Ce lieu a servi à beaucoup de choses au cours de ses 500 d'utilisation, le plus connus étant les combats de gladiateurs qui s'y déroulaient.
Cependant, l'amphithéâtre accueilli de nombre spectacles, et a même été utilisé pour des jeux aquatiques, transformant ainsi son centre en bassin géant. Il pouvait accueillir de 50 000 à 75 000 spectateurs. À proximité, vous pourrez observer l'Arc Constantin, une sorte d'Arc de Triomphe romain. Ouvert de 9h à 17h, vous pourrez le visiter seul, avec un guide ou bien en écoutant les explications d'un guide audio.

Les forums Impériaux
Les forums Impériaux
  • Les Forums Impériaux (i Fori Imperiali) :

Juste à côté du Colisée, se trouvent les forums romains. Ces forums sont en fait le groupement de plusieurs places construites au fil des ans : le Forum de César, le Forum d'Auguste, le Forum de Pacis, le Forum de Nerva et enfin le Forum de Trajan (à côté de la Piazza Venezia, d'où vous pourrez admirer la Colonne de Trajan). La visites des Forums se fait tout au long de la journée, et il vous est possible de coupler l'entrée des forums avec l'entrée pour le Colisée.

  • Le Capitole (il Campidoglio) :

Le Capitole est la plus petite colline de Rome. C'est aussi un lieu qui se trouve sur la Piazza Venezia, derrière le palais Vittorio Emmanuel II. Le Capitole est surtout connu pour sa légende avec les oies du Capitole, qui raconte que lors d'une attaque de Rome par les Gaulois, les oies du Capitole et leurs cris auraient donné l'alerte, sauvant ainsi la ville d'une invasion.

  • Le Panthéon (il Pantheone) :

Situé sur le Champ de Mars, le Panthéon était à l'origine un temple dédié à toutes les divinités de la religion romaine. Le "premier" Panthéon fut construit sous l'empereur Auguste, à la demande d'Agrippa, mais suite à des incendies, il fut entièrement reconstruit au IIème siècle par Hadrien. C'est l'un de monument les mieux conservés malgré les intempéries et autres désagréments de la nature, et sa coupole est la plus grande de toute l'antiquité (43,3 mètres de diamètre). L'occulus au centre de la coupole est l'unique source de lumière directe du monument.

  • Les églises :

Rome est une ville qui contient presque 900 églises, donc impossible de toutes les visiter, cependant, nous vous recommandons, dès que vous en voyez une, de vous rendre à l'intérieur. certaines églises, discrètes de l'extérieur, peuvent vous offrir un spectacle étonnant lorsque vous y entrez !

La ville ne se limite pas à ces monuments, il en existe beaucoup d'autres à voir, comme les Catacombes ou encore la Cité du Vatican, mais sur place vous trouverez suffisamment d'informations. Tout ce qui est cité dans cet article n'est qu'une idée des principales choses à visiter ou à découvrir, comme vous pourrez le voir dans la prochaine rubrique.

Que découvrir ?

La Fontaine de Trévi
La Fontaine de Trévi
Comme nous le disions précédemment, Rome est une ville où à chaque coin de rue il vous sera possible de découvrir quelque chose. Voici une liste (encore une fois non exhaustive) des choses à voir, mais rien ne vous empêche de vous "perdre" dans la ville afin de découvrir les choses par vous même !

Plusieurs place pour commencer, sur lesquelles vous pourrez vous arrêter prendre un café afin d'y observer l'ambiance, et les monuments ! Tout d'abord, la Piazza di Spagna. En suivant la via del Corso vers la Piazza del Popolo, vous verrez sur votre droite la rue qui équivaut à notre avenue Montaigne parisienne : la via Condotti. Au bout de cette rue, se trouve la place d'Espagne. Elle se caractérise par son grand escalier en haut duquel trône l'église Santa Maria Maggiore. D'ailleurs, lorsque vous serez via Condotti, profitez-en pour prendre un caffè au café Greco !
Il y a ensuite la Piazza Navona, magnifique place qui possède en son centre une fontaine de Bernini appelée la Fontana dei Quattro Fuimi (la fontaine des quatre fleuves). Elle se trouve à proximité du Panthéon. Nous en parlions au-dessus, mais rendez-vous aussi Piazza Venezia, pour admirer le Palais mais aussi, à l'angle avec la via del Corso, observer la demeure de la maman de Napoléon : le Palazzo Bonaparte. Autre place : la Piazza del Popolo, qui se trouve juste en dessous de la Villa Borghese, gigantesque coin de verdure qu'offre ce jardin.

En parlant de la Villa Borghese, cela fait aussi partie des choses à découvrir. Jardin de près de 80 hectares, il faut absolument se balader à l'intérieur, à pied, à vélo ou en voiturette, le parc cache de bien jolis lieux.

Dans Rome, il faudra aussi passer par des lieux incontournables : jeter une pièce dans la fontaine de Trévi, mettre la main dans la bouche de la Vérité, visiter les termes de Caracalle, vous rendre au Cirque Maxime et aller voir les Écuries du Quirinale.

Ostia Antica
Ostia Antica
Il existe aussi un très beau quartier à voir : le Trastevere. En son centre, se trouve une église qu'il faut absolument voir : Santa Maria in Tratevere.

Enfin, si vous sortez un peu de Rome, rendez vous à Ostia Antica, une ville entièrement déterrée, et encore aujourd'hui, en creusant, ils continuent à en découvrir des vestiges !

Quoi manger ?

Quelques échantillons de pâtes
Quelques échantillons de pâtes
Dans la gastronomie italienne, tout le monde connait les pizze, la pasta et les tomates - mozzarella. Pourtant, l'Italie ne se cantonne pas à ces 3 spécialités les plus connues. Il vous faut gouter à plusieurs choses :

Les antipasti. Ce sont les entrées locales. Généralement présentées sous forme de buffet, c'est à vous de choisir ce que vous souhaitez. Vous aurez un vaste choix de légumes marinés, salades, croquettes, boulette, fritures (à tester, les calamari fritti), charcuteries... D'ailleurs, les antipasti s'accompagnent souvent de la focaccia, un pain de forme plate cuit au four qui peut être agrémenté d'autres aliments, mais est la plus part du temps servie avec de l'huile d'olive et du sel.
En plus de la multitude de pâtes, vous avez bien évidement le risotto ou encore la polenta.
Vous ne pouvez pas non plus aller en Italie sans gouter les fromages locaux. Le parmesan et la mozzarella, bien sûr, mais aussi la burrata, le gorgonzola, le provolone, la scamorza... à vous de les tester et de vous faire votre avis sur celui que vous préférez !

Enfin, les desserts. Tout le monde connait le tiramisu, mais la recette varie tellement d'un endroit à l'autre, il faut essayer dès que vous le pouvez. En plus du tiramisu, vous trouverez régulièrement sur les menus la tarte de la grand-mère qui est généralement un dessert de la famille qui se transmet de génération en génération.
Et on ne peut parler des desserts sans aborder le sujet des glaces. Presqu'une religion là-bas, les glaces font parties du quotidien des italiens. D'ailleurs, vous trouverez à Rome un des meilleurs vendeurs de glace : Giolitti.

Quoi boire ?

Rome, la cité éternelle
La renommée du café italien (il caffè) n'est plus à faire. Par contre, l'Italie propose d'autres boissons qui sont toutes aussi délicieuses. Dans les soft, nous avons le chocolat chaud (à prononcer cioccolatta et non cioccolatto qui est le chocolat en tablettes) dans lequel parfois le lait est remplacé par de la crème fraîche.

Dans les alcools, il y a plusieurs vins à gouter : le Chianti (vin rouge produit en Toscane) et le Lambrusco, qui est un vin pétillant traditionnellement rouge mais qui ajourd'hui se décline aussi en rosé et blanc. Bien sûr, l'Italie possède d'autres vins, à vous de les découvrir !
Au niveau des liqueurs, il vous faut tester le Limoncello, qui est une liqueur de citron. Attention, seules les boissons dont les citrons proviennent de la péninsule de Sorrente (côte Amalfi / baie de Naples) peuvent revendiquer leur appellation "Limoncello".

Et pour finir, il vous faudra gouter au Bellini, un cocktail fait à base de prosecco (champagne italien) et de purée de pêches blanches. Un délice !


Attention, l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.


Groupe Mobilis
Lundi 4 Mars 2013
     


A lire aussi :
< >

Vendredi 6 Octobre 2017 - 17:00 MOB 5 des grottes où vous pouvez dormir !



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques