Quand la superstition entre en ligne de compte...



On savait que la valeur d'un bien immobilier pouvait varier en fonction de son emplacement, de son état général ou encore de son exposition. Aujourd'hui, certains facteurs très subjectifs sont à prendre en compte comme... les fantômes ! Explication rationnelle d'un argument presque irrationnel.


C'est en Chine que ce phénomène se développe à grands pas. De plus en plus de clients désireux d'être propriétaires cherchent à acquérir un bien hanté afin de faire baisser le prix. Et l'argument fonctionne ! Bien que depuis 2009 les prix du marché aient doublé, certains acquéreurs superstitieux obtiennent jusqu'à 50% de baisse par rapport au prix de présentation !
Tout est bon pour justifier de la présence d'un fantôme : un meurtre, un suicide, un disparition... Et ce ne sont pas les agents immobiliers sur place qui s'en plaindront, bien au contraire. Cette nouvelle "mode" leur permet de vendre des biens qui, jusqu'à présent, ne trouvaient pas preneur.

En faisant le choix de l'achat d'une maison hantée, il faut espérer tomber sur un gentil fantôme...

Groupe Mobilis
Mercredi 19 Novembre 2014
     


A lire aussi :
< >

Vendredi 6 Octobre 2017 - 17:00 MOB 5 des grottes où vous pouvez dormir !



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques