Les maisons flottantes d'Amsterdam



Les Pays-Bas, et plus particulièrement Amsterdam, ont souvent été confrontés aux tempêtes et aux inondations. Depuis 1998, un quartier de la capitale a conçu des maisons flottantes sur des îles artificielles pour éviter de nouvelles crues et inondations.


Des maisons atypiques sur l'eau avec vue sur la mer

Le quartier d’IJburg à Amsterdam est entouré d’eau et parsemé de canaux. Il est désormais connu pour son quartier flottant. Des maisons grises, blanches ou marrons ont été construites sur l’eau. Certaines ont même leurs terrasses et baies vitrées avec vue sur la mer. Les bateaux remplacent les voitures. Une sorte de nouvelle Venise qui a coûté 400 millions d’euros pour 200 hectares gagnés sur la mer.
Des maisons flottantes avec vue sur la mer et ponton privatif
Des maisons flottantes avec vue sur la mer et ponton privatif

Préserver l'image de la ville face aux risques du réchauffement climatique

Depuis 1998, élus, experts et habitants eux-mêmes se sont associés pour lutter contre les inondations qui ravagent trop souvent leur ville. À cause du réchauffement climatique, Amsterdam est souvent touchée par de fortes inondations. La plus célèbre étant celle de 1953 avec plusieurs centaines de morts. La ville a donc créé cinq îles artificielles qui accueillent plus de 25.000 habitants mais aussi des écoles, des restaurants et des magasins.
Vue sur une partie du quartier d'IJburg implanté sur l'eau
Vue sur une partie du quartier d'IJburg implanté sur l'eau

L’eau était un problème : c’est devenu LA solution

Au début, ce projet ne séduisait pas les écologistes qui avaient peur qu’une telle infrastructure ne dénature l’environnement si atypique d’Amsterdam. Il a fallu apporter plusieurs centaines de tonnes de sable pour créer ces îles artificielles au dessus du niveau de la mer afin d’éviter les crues. Amsterdam est une ville avec une forte attractivité économique et touristique. La ville devrait compter 600.000 habitants de plus d’ici à 2030. Deux nouvelles îles devraient êtres construites d’ici à 2020 pouvant accueillir 45.000 habitants supplémentaires dans 18.000 logements identiques à ceux construits ces dernières années. Une ligne de tramway a même été créée en 2005 pour relier la gare centrale d’Amsterdam aux quartiers flottants d’IJburg en 15 minutes seulement.
Travaux de construction des îles d'IJburg et du tramway à Amsterdam
Travaux de construction des îles d'IJburg et du tramway à Amsterdam

Un quartier avec une forte mixité sociale

Si près de 70.000 habitants peupleront ce quartier d’ici à 2020, il n’en reste pas moins que des communautés se sont créées. Familles, entreprises, gens du voyage. Ce qui n’a jamais nuit au quartier. Bien au contraire : 30% du quartier est équipé de logements sociaux. Les derniers îlots conçus sont mêmes dotés de crèches, d’écoles et d’une salle de théâtre pour les jeunes. De quoi donner des idées aux autres villes et pays fréquemment menacés par les crues.

Logements sociaux et salle de théâtre d'IJburg
Logements sociaux et salle de théâtre d'IJburg

Si vous souhaitez visiter ce lieu atypique cliquez ici.

Groupe Mobilis
Mercredi 19 Octobre 2016
     


A lire aussi :
< >

Mardi 12 Septembre 2017 - 17:00 L'architecture : un art à part entière



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques