Les faits marquants de l’immobilier en 2016



L'année 2016 touche à sa fin ! Nous vous proposons de découvrir ou redécouvrir les faits marquants qui ont rythmés l'année dans le monde de l'immobilier.


Des taux de crédit historiquement bas

L’année 2016 a permis aux Français d’obtenir des taux de crédit immobilier historiquement bas. Les banques ont prêté entre janvier et octobre 2016 près de 189 milliards d'euros. En novembre, le taux d'intérêt moyen était de 1,31 %. En dix ans, le coût du crédit a été divisé par 2,5. Les Français ont aussi pu, cette année, renégocier leurs crédits ou leurs assurances.

Une année record dans l’immobilier ancien

En 2016, plus de 839.000 biens anciens ont été vendus en France. Un record depuis 2012 d’après l’Association des Notaires de France. Cela représente même une hausse des ventes de 15% par rapport à l’année 2015 à mettre en corrélation avec les taux d’emprunt historiquement bas cette année.

La domotique enfin accessible en France et au grand public

La domotique permet de contrôler sa maison avec une application
La domotique permet de contrôler sa maison avec une application
Les maisons connectées ne sont désormais plus réservées aux films de science-fiction tels que « Minority Report » ou « Retour vers le futur ». Nos maisons sont devenues intelligentes. A titre d’exemple, l’application « Home » lancée par la marque Apple en septembre 2016. Celle-ci vous permet depuis votre smartphone ou votre tablette de gérer votre chauffage, vos éclairages, vos appareils électroménagers depuis une seule et même application, le tout relié à votre connexion Internet.

Les marques vont même plus loin. Certaines permettent de renforcer à bas coût la sécurité de votre maison. Comme l’application Home8 de Philips que le Groupe Mobilis a pu tester. Pour 200 euros, sans abonnement, vous pouvez équiper votre maison d’une caméra de sécurité, d’un détecteur d’ouverture de porte et de fenêtre, d’un mouchard et d’une alarme, le tout géré à distance depuis l’application dédiée. De quoi faire baisser les factures onéreuses de certaines compagnies de surveillance habitation.

La candidature futuriste de Paris pour l’exposition universelle de 2025

Projet de Paris pour l'exposition universelle de 2025
Projet de Paris pour l'exposition universelle de 2025
Le Groupe Mobilis vous avait parlé dans un précédent article du projet futuriste que Paris développait pour sa candidature à l’exposition universelle de 2025. Le Président de la République François Hollande, lui-même, ainsi que la délégation officielle, ont déposé ce projet auprès du comité. Cliquez ici pour (re)découvrir ce projet mêlant technologie, architecture et futur.

Un ancien hôtel de luxe vendu aux enchères pour 12.000 euros

L'ancien Hôtel des Princes de la cité thermale d'Eaux-Bonnes (Pyrénées-Atlantiques)
L'ancien Hôtel des Princes de la cité thermale d'Eaux-Bonnes (Pyrénées-Atlantiques)
En septembre 2016, en plein cœur des Pyrénées Atlantiques, l'ancien Hôtel des Princes de la cité thermale d'Eaux-Bonnes a été adjugé à 12.000 euros après avoir été vendu par la commune en 2003 pour 1,2 million d'euros à un promoteur, Robert Leroux. Celui-ci devait le restaurer. L’hôtel a fermé en 1975. Il a été pillé puis a été laissé à l’abandon avant de tomber en ruines avec une toiture éventrée. Ce magnifique bijou architectural est typique de l’époque Haussmannienne du Second Empire. Avec une façade de 100 mètres de long, cet ancien hôtel de luxe de 175 chambres, construit en 1860 a accueilli l’Impératrice Eugénie en 1861 dont le visage est sculpté sur la pomme de la rampe de l’escalier monumental.

Le plus gros chantier de l’année aura coûté 5 milliards de dollars

De tous les projets architecturaux de l’année, celui dont le monde entier parle n’est pas le nouveau Pentagone français de Balard, ni la future plus haute tour du monde à Dubaï. Il s’agit des futurs nouveaux siège et campus de la marque Apple.
Outre la sortie de nouveaux appareils, la marque à la pomme s’est surtout lancée dans le chantier le plus cher de l’histoire pour une société : un nouveau campus et un nouveau siège social à 5 milliards de dollars. Dans les prochains mois, les quelques 12 000 salariés de la marque investiront ce bâtiment gargantuesque et futuriste à la fois. Rendez-vous compte que ce mastodonte est deux fois plus grand que le Louvre. Il avait été souhaité et conçu en partie par Steeve Jobs, le fondateur d’Apple, décédé en 2011.

Groupe Mobilis
Vendredi 30 Décembre 2016
     



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter