Le système MLS : Multiple Listing Service



Né aux États-Unis à la fin du XIXème, ce système est un regroupement d'agences permettant de créer une base de données centralisée. Le "zoom sur" de cette semaine vous explique comment cela fonctionne et quels en sont les avantages.


Le système MLS : Multiple Listing Service
Système déjà bien installé en Amérique, le MLS est une sorte d'inter-cabinet regroupant quasiment toutes les agences immobilières et donc par la même occasion cela permet un accès à presque tous les biens à vendre sur le marché. Cette structure est une offre commune de biens immobiliers au sein d'une base de données réservée aux professionnels.

C'est un système qui est totalement transparent pour les acquéreurs et les propriétaires, leurs offrant des avantages non négligeables. Pour les premiers, le système américain du MLS regroupe tous les biens sur un même site Internet, donc plus besoin d'aller sur les sites de chaque agence pour trouver un appartement ou une maison, tout est regroupé au même endroit. On a donc un accès facile au marché, avec une vue d'ensemble. Pour les seconds - les propriétaires - chaque agence qui fait partie du MLS possède sa propre base de clients. Ce qui veut dire que dans ce système, plus il y a d'agences, plus il y a de clients potentiels pour chaque bien et donc ce dernier doit se vendre plus rapidement.

Ce système a fait ses preuves et attire de plus en plus d'adhérents. Bien installé au Canada également, il est en train de se développer en Angleterre, en Italie ou encore Israël, mais il faut du temps pour que sa mise en place soit acceptée par tous.

Avec de tels avantages, vous vous demandez surement pourquoi la France reste en marge de ce système ? Il faut savoir que depuis mars 2012, l'UNIPI (Union Nationale et Internationale des Professions Immobilières) cherche à instaurer ce système, mais la mentalité des agents immobilier aujourd'hui est ancrée dans un contexte de concurrence accrue et ils ne sont pas forcément prêts à accueillir ce nouveau mode de fonctionnement. Cependant, certaines agences s'interrogent car dans un tel contexte économique et un marché de plus en plus difficile, beaucoup de clients et propriétaires se tournent vers la vente de particulier à particulier (représentant 55% des ventes immobilières aujourd'hui), au détriment des agences.


Groupe Mobilis
Jeudi 28 Février 2013
     



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques