Le projet de construction d'une église orthodoxe dans le 7e arrondissement repoussé



La Russie a retiré mercredi sa demande de permis de construire d'une église orthodoxe à l'architecture particulière.


Image virtuelle depuis le quai Branly du projet de la future église orthodoxe (© Milena Chessa)
Image virtuelle depuis le quai Branly du projet de la future église orthodoxe (© Milena Chessa)
C'est l'ambassadeur de Russie qui a informé le préfet du retrait de la demande de permis de construire de l'église qui devait être construire sur les bords de Seine, Avenue Rapp près de la Tour Eiffel. Ce permis de construire prévoyait la construction d'une église orthodoxe et d'un centre culturel russe sur l'ancien site de Météo France.
Le projet ne faisait cependant pas l'unanimité, la faute à son architecture peut être trop différente de celle du quartier.
Le projet, dessiné par l'architecte espagnol Manuel Nunez Yanowsky, prévoyait en effet la construction d'un bâtiment surmonté de cinq bulbes dorés dont le plus grand se serait élevé à 27 mètres. Le tout recouvert d'un immense voile de verre se transformant en façade photovoltaïque sur la partie culturelle, pour un montant de 34,5 millions d'euros sur une surface de 4 245 m².
Si en 2007 Nicolas Sarkozy, alors président de la République s'était dit favorable au projet de construction d'une nouvelle église orthodoxe à Paris, le projet n'avait cependant pas plu à Bertrand Delanoë qui s'y était opposé.

Alors que ce bâtiment ne verra pas le jour, il n'en est rien du projet : plusieurs architectes auraient été invités à déposer leur maquette.

Groupe Mobilis
Vendredi 7 Décembre 2012
     



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques