Le concept des piscines naturelles



En été, on ne pense qu'à plonger dans une piscine et à bronzer, mais on redoute le chlore et les yeux qui brûlent. Aujourd'hui on se penche sur le concept de piscine biologique ou naturelle.


Le concept

Les piscines naturelles se basent sur le développement d'un écosystème qui équilibre la qualité de l'eau. Ces piscines se découpent en 3 zones : une zone de baignade, une zone périphérique de régénération et, enfin, une zone d'oxygénation et de désinfection permettant une bonne filtration de l'eau. Une petite pompe aide l'eau à circuler lentement.

Au niveau légal, une piscine naturelle ne nécessite pas de permis de construire et n'a donc pas d'impact sur la taxe foncière à l'inverse d'une piscine traditionnelle. En revanche une déclaration préalable de travaux est indispensable et devra être adressée à la mairie de la commune de la maison.

Les avantages d'une piscine naturelle

- Réelle alternative biologique et durable à la piscine traditionnelle,
- Une piscine naturelle ne nécessite aucune substance chimique,
- Les bassins biologiques sont exonérés de taxe,
- Les piscines ne sont pas chauffées électriquement donc pas de dépenses supplémentaires,
- Cette piscine nécessite uniquement un nettoyage par an.

Les inconvénients du bassin naturel

- La piscine nécessite une pompe active en continu pour assurer la circulation et la régénération de l'eau,
- L'évaporation est beaucoup plus importante que dans une piscine traditionnelle,
- Pour éviter les algues mieux vaut ne pas exposer l'eau directement au soleil,
- La température ne doit pas excéder 24°C afin d'éviter la prolifération des bactéries

La création d'un bassin naturel nécessite une certaine réflexion, alors avant de vous lancer, demandez l'avis d'un paysagiste.

Groupe Mobilis
Jeudi 23 Juillet 2015
     


A lire aussi :
< >

Vendredi 6 Octobre 2017 - 17:00 MOB 5 des grottes où vous pouvez dormir !



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques