La Tour Triangle du Parc des Expositions



Le projet est d'envergure : 180 mètres de haut, 42 étages, un gratte-ciel dans Paris intra-muros.
Le 17 novembre, le Conseil de Paris a pourtant refusé la construction de cette tour au Parc des Expositions dans le 15ème arrondissement.
Petit point sur ce projet.


La Tour Triangle du Parc des Expositions. Voici un sujet dont nous avons beaucoup entendu parler dernièrement.
L'idée est simple : construire un gratte-ciel dans le Paris intra-muros qui serait un symbole de modernité concrétisant 3 des politiques majeures de l'aménagement parisien : le renforcement du dynamisme économique, la revalorisation des abords du boulevard périphérique (dans la continuité de Bouygues à Balard) et la créations de nouveaux liens avec les communes limitrophes (Issy-les-Moulineaux entre autres). Le choix du lieu a lui aussi son importance. Le Parc des Expositions (Porte de Versailles dans le 15ème) est le 8e plus grand parc européen (220 000m² d'exposition) et le 1er en se basant sur le nombre d'évènements annuels. Pour conserver sa position, il faut le moderniser régulièrement (comme cela a été le cas lors de la construction du T3 par exemple).

Les auteurs de ce grand projet ont déjà fait leurs preuves : Jacques Herzog et Pierre de Meuron sont les "créateurs" du Tate Modern Museum à Londres.
Ils ont dans l'idée de construire une tour afin de répondre au mieux aux attentes des entreprises d'aujourd'hui : des équipements compétitifs grâce à des espaces modulables (plateaux flexibles de 900 à 4000m²) et évolutifs, ce qui n'est pas le cas actuellement dans nos beaux immeubles haussmanniens. De plus, La Tour Triangle pourra accueillir tous types d'entreprises, offrant un nouveau souffle économique au quartier (hôtellerie, restauration...) tout cela bien sûr dans le respect des nouvelles exigences environnementales des lois "Grenelle".

Le projet semblait bénéfique en tous points pour la ville de Paris et pourtant, le 17 novembre 2014, le Conseil de Paris a rejeté le projet.
Selon Guy Burgel, professeur de géographie urbaine à Nanterre, "une ville qui ne change pas est une ville qui meurt". Alors pourquoi le projet n'est-il pas pas passé ? Certains parlent de jugement esthétique, d'autres de responsabilité politique. Ce qui est sûr c'est que Anne Hidalgo, actuel maire de Paris, ne veut pas renoncer à la Tour Triangle et malgré un vote négatif de 83 voix contre 78, elle va se battre pour faire passer le projet qui sera réexaminé en mars 2015.
Affaire à suivre donc.

Plus d'informations sur le projet ici.

Groupe Mobilis
Lundi 24 Novembre 2014
     



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques