LVMH rénove le musée des Arts et Traditions populaires



Le groupe de luxe de Bernard Arnault va transformer le musée des Arts et Traditions populaires dans le bois de Boulogne en lieu d'expositions. En plus du musée, il prévoit d’y installer un espace événementiel et un restaurant.


LVMH veut créer un espace culturel hors norme dans le Bois de Boulogne

Projet du musée des Arts et Traditions populaires à l'horizon 2020
Projet du musée des Arts et Traditions populaires à l'horizon 2020
Après le centre Fondation Louis Vuitton, LVMH consacre avec ce nouvel édifice plus de 1 000 m² dédiés aux métiers traditionnels de l'artisanat. Une autre partie sera réservée à des expositions temporaires et des salles créées pour de l'événementiel et un restaurant de 1 000 m² sera érigé sur le toit. Le musée était fermé et abandonné depuis 2005. Le groupe de luxe prend entièrement à sa charge les 158 millions d'euros de travaux qui dureront trois ans. Bernard Arnault a fait appel au même architecte que pour la Fondation Louis Vuitton, l'Américain Frank Gehry. Le musée, qui appartient à la ville de Paris, a été concédé à LVMH selon une « convention d'occupation du domaine public » de 50 ans, moyennant 150.000 euros par an. Avec la Fondation Vuitton et la rénovation de ce musée, LVMH propose un complexe culturel audacieux en plein coeur du Bois de Boulogne.

Une initiative saluée par la Mairie de Paris

Autre vue du projet du musée des Arts et Traditions populaires à l'horizon 2020
Autre vue du projet du musée des Arts et Traditions populaires à l'horizon 2020
« Paris est reconnue dans le monde entier pour son patrimoine, son dynamisme culturel et ses savoir-faire dans le domaine de l’artisanat d’art. Pour conserver cette place essentielle, nous devons continuer à investir, à innover et à nous ouvrir sur le monde. C’est le sens de ce nouveau projet au retentissement international, porté par la collectivité et le groupe LVMH », a souligné le maire de Paris, Anne Hidalgo. « Je suis heureuse que notre ville soit attractive aux yeux des investisseurs privés et qu’ils s’impliquent en faveur de son rayonnement », a-t-elle ajouté.  

« Je me réjouis que le groupe LVMH puisse contribuer à cet ambitieux projet, et permettre d’accroître, davantage encore, le rayonnement national et l’attractivité internationale de Paris, la force et la diversité de la culture de notre pays, l’excellence de son artisanat », a déclaré Bernard Arnault, Président-directeur général du groupe LVMH.

« Il permettra d’associer la Fondation Louis Vuitton - dédiée à la création artistique - le grand parc de loisir populaire qu’est le Jardin d’acclimatation, et désormais, ce grand édifice exaltant la vitalité de l’artisanat, des arts et du spectacle. Nous sommes convaincus de pouvoir apporter le même enthousiasme et la même ambition à cette nouvelle institution », a-t-il conclu.

LVMH continue pendant ce temps les travaux de la Samaritaine qui devrait, elle aussi, accueillir des salles d'expositions, un restaurant, des bureaux et des logements.

Etat actuel du musée des Arts et Traditions populaires
Etat actuel du musée des Arts et Traditions populaires

Groupe Mobilis
Lundi 3 Avril 2017
     



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter