L'immobilier bat son plein et la marge de négociation diminue



L'Orpi en partenariat avec Explorimmo a réalisé un baromètre mesurant la marge moyenne de négociation lors de l'achat d'un appartement. Cette enquête prouve que le marché de l'immobilier bat son plein.


Les taux de négociation bas sont la preuve que l'immobilier parisien ne connait pas la crise. Avec des taux historiquement bas, cette faible marge de négociation est la preuve que le marché est extrêmement fluide.
Ainsi, selon Bernard Cadeau,( président du réseau Orpi), une marge moyenne des négociations immobilières à 4,5% sur l’ensemble du territoire constitue un minimum technique.
"C'est un indice de la fluidité du marché explique Bernard Cadeau. Les ventes se font avec peu de discussion dans les meilleurs délais."

Le dynamisme du marché à fait baisser le stock de biens à vendre. Ainsi, dans les agences Orpi, 100 000 biens étaient à la vente il y a quelques mois contre 80 000 actuellement, soit une baisse de 20%.

Indéniablement acheteurs et vendeurs ont compris qu'il était plus que jamais le moment d'agir rapidement.

Groupe Mobilis
Mercredi 23 Novembre 2016
     



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques