L’immobilier a besoin de changer d’ALUR…e




Tout comme les végétaux au changement de saison, le marché immobilier se transforme tant face à la crise qu’aux décisions du Gouvernement français.

Mais comment ne pas s’inquiéter de l’instabilité permanente qui règne sur ce marché, et ce, à cause des difficultés de nos dirigeants à agir avec cohérence ?

La loi ALUR, censée renouveler la profession, fluidifier le marché et protéger les consommateurs, est petit à petit vidée de sa substance.
La crise économique pèse sur le marché et sur ses acteurs. Acheteurs et propriétaires ne sont guère en phase, allongeant ainsi les négociations et les délais de vente.
Les conditions d’accès au crédit sont de plus en plus dures alors que les taux sont à des niveaux bas jamais atteints. À croire que les banques ne veulent pas réellement prêter.

Et pourtant, bon gré, malgré, le marché demeure actif, en particulier dans les beaux quartiers parisiens.
Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas dit-on ! Mais nous ne pouvons nous réjouir d’une situation chaotique. Il faut que le marché se restructure et se purge pour retrouver une ALUR…e sereine.

Pour cela, nos gouvernants doivent revoir leur copie et la loi pour ne pas freiner mais entraîner le marché.
Les propriétaires doivent raison gardée et comprendre que les prix se sont assagis.
Les acquéreurs doivent envisager qu’acheter un bien de qualité est un investissement à long terme et pas un « coup de fusil ».
Enfin, nous, professionnels, devons poursuivre notre mutation en continuant à offrir plus de services à nos clients et en s’engageant à respecter une charte éthique et déontologique.

Dans le marché immobilier, plus qu’une loi imposée, c’est biens aux acteurs de ce marché de trouver la bonne ALUR…e.

Groupe Mobilis
Lundi 7 Juillet 2014
     


A lire aussi :
< >

Lundi 11 Septembre 2017 - 17:11 Art & Architecture

Mardi 20 Juin 2017 - 10:02 L'été en marche !



Commentaires

1.Posté par jldmiami-immobilier.fr le 06/07/2015 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
J'adhère à votre concept toutefois il faut également se préparer à une "révolution" dans le secteur de l'immobilier. Un changement type Uberisation qui semble menacer le secteur à court terme.

2.Posté par demenageur.com le 08/07/2015 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour cela, nos gouvernants doivent revoir leur copie et la loi pour ne pas freiner mais entraîner le marché. En effet, un vrai dépoussiérage de ces textes est plus que jamais nécessaire et dans de nombreux domaines à part l'immobilier!

Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques