Des logements sociaux dans un hôtel particulier



Après deux ans et demi de travaux sur un bâtiment du XVIIIème siècle, des logements sociaux prendront bientôt place dans un hôtel particulier du 9ème. Une décision insolite dans un quartier où les prix avoisinent les 8800 € / m².


La façade de l'hôtel particulier avant les travaux (cc wikimedia)
La façade de l'hôtel particulier avant les travaux (cc wikimedia)
C'est une seconde vie bien surprenante qu'aura bientôt l'hôtel particulier Mercy-Argenteau. En effet, après deux ans et demi de travaux, il sera bientôt divisé en deux commerces au rez-de-chaussée, des bureaux à louer sur trois étages et 22 appartements dont 6 logements sociaux.
En voulant allier "moderne et ancien", la société immobilière Gecina chargée des travaux a gardé l'escalier de service de l'époque de même qu'une fresque au plafond datant de 1860 en y ajoutant cependant tout le confort moderne : climatisation dernier cri, décor informatique et appartements en duplex ultramodernes.

Le bâtiment ayant abrité le comte de Mercy-Argenteau, connu pour avoir été le précepteur de Marie-Antoinette, est inscrit depuis 1975 aux monuments historiques. Il a aussi été la résidence des compositeurs Boieldieu et Rossini.

Frédéric Aznar
Mercredi 5 Décembre 2012
     



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques