Découvrez le premier hôtel flottant à Paris



Amarré au pied de la gare d’Austerlitz, le OFF est le premier hôtel/bar sur l'eau à Paris. Une destination de choix pour une expérience insolite, le OFF propose 54 chambres, 4 suites, un bar offrant une vue panoramique sur la Seine, un bassin et une marina. Situé entre la Rive Gauche et la Rive Droite, les points de vue proposés par le OFF sont uniques : les jeux de lumière et les reflets de l’eau évoluent au gré de la journée.


Piscine de l'hôtel
Piscine de l'hôtel
Le projet mené par des professionnels spécialisés dans les structures flottantes, promoteurs (le groupe Novaxia), architectes (Gérard Ronzatti de Seine Design) et exploitants hôtelliers (Elegancia) à ouvert au publique le 23 Juin pour accueillir 54 chambres flottantes.

Hall d'entrée de l'hôtel
Hall d'entrée de l'hôtel
Ce projet novateur a amené les professionnels du secteur de l'hôtellerie ainsi que de l’architecture à travailler ensemble : les spécialistes du fluvial ont eu à intégrer les contraintes de l’hôtellerie tandis que les hôteliers et promoteurs ont dû apprendre à travailler sur l’eau.

Situé quai d’Austerlitz, à deux pas de la Cité de la mode et du design, conçu comme un catamaran, les coques de ce dernier ont tout d’abord été conçues à Dieppe puis aménagées à Rouen et enfin transportées par voie fluviale à Paris.

Chambre
Chambre
Cet établissement 4 étoiles propose un bar ouvert au public ainsi que 54 chambres (et 4 suites) de 15 à 30 m² pour des tarifs qui devraient s’étaler de 150 à 300 euros la nuit, selon la saison et la taille de la chambre.

Suite
Suite
Le coût de cet hotel inédit s'élève à 11 M€. « C'est beaucoup plus cher que le coût de construction d'un hôtel classique », reconnait Joachim Azan, PDG de Novaxia. « Mais l'avantage de la Seine… c'est que l'on ne paye pas le foncier. Juste une redevance d'occupation durant les 20 ans de la concession »

Découvrez le site ici.

Groupe Mobilis
Lundi 27 Juin 2016
     


A lire aussi :
< >

Vendredi 6 Octobre 2017 - 17:00 MOB 5 des grottes où vous pouvez dormir !



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques