Chine : l’immobilier ruine l’institution du mariage




Chine : l’immobilier ruine l’institution du mariage
C’est la théorie du moment : la hausse des prix de l’immobilier dans le pays serait en corrélation avec la hausse des divorces. Aujourd’hui, la Chine compte 2,87 millions de divorces, soit 7,3% d’augmentation par rapport à 2011. Depuis l’année dernière, les prix immobiliers ont eux aussi augmentés : à Shanghai, le prix moyen au mètre carré est passé de 10,574 yuans (1 302 €) en 2009 à 25,778 yuans (3 175 €) aujourd’hui.

Bien sûr, le raccourci est facile entre les deux tendances, mais il faut noter que dans ce pays où le mariage est une institution, voire une tradition, un sondage réalisé en 2011 montrait que 70% des chinoises disaient ne pas vouloir se marier avec un homme qui ne possède pas au moins un appartement.

Groupe Mobilis
Jeudi 27 Septembre 2012
     



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques