Amancio Ortega, l'homme aux 6 milliards d'euros d'actifs immobiliers



Amancio Ortega, fondateur de la marque Zara est devenu l'homme le plus riche d'Europe grâce à son patrimoine immobilier.


Amancio Ortega
Amancio Ortega
Propriétaire de dizaines d'immeubles au quatre coins du monde, le discret milliardaire Amancio Ortega, a augmenté son portefeuille immobilier de 8,3% sur un an.
Amancio Ortega est aujourd'hui, d’après le classement de Forbes du 3 mars 2016, l'homme le plus riche du monde après Bill Gates avec une fortune qui s’élève à 67 milliards de dollars.

Avec plus de six milliards d’euros d’actifs immobiliers fin 2015, Amancio Ortega devient l'homme le plus riche d'Europe. L'homme d'affaires a regroupé ses actifs au sein d'une société foncière, ce qui fait de lui l'un des plus importants acteurs du marché de l'immobilier Espagnol.

Ortega, qui a fêté ses 80 ans en avril dernier, a transféré en décembre 2015 la majeure partie de sa fortune au sein d'une holding, Pontegadea Inversiones, dont il est le président. Pontegadea Inversiones détient donc 50,01% d'Inditex, la maison mère de Zara, ainsi que le portefeuille d'actifs immobiliers. En 2015, la holding a encaissé 810 millions d'euros de dividendes, un montant en hausse de 5,2% sur un an, précisent les documents financiers.

Les dividendes distribués par Inditex, qui ont pratiquement doublé en cinq ans, ont permis à Ortega d’acquérir pratiquement sans s’endetter des biens immobiliers de tout premier choix partout dans le monde, de New York à Séoul en passant par Londres et bien sûr Madrid, principalement dans l’immobilier commercial.

Parmi les actifs emblématiques du portefeuille immobilier d’Ortega figure le Torre Picasso, un immeuble de bureaux madrilène construit en 2011, des bureaux dans le quartier de Mayfair à Londres, une portion d’Oxford Street, l’une des principales artères commerçantes de la capitale britannique, ou encore l’E.V. Haughwout Building dans le quartier de Soho à New York. Ortega ne loue pas ses immeubles uniquement à Zara ou Massimo Dutti, les enseignes d’Inditex, mais parfois aussi à des concurrents comme H&M ou Gap.



Groupe Mobilis
Vendredi 22 Juillet 2016
     



Nouveau commentaire :
Twitter


Recherche

Recevoir la newsletter

Nos chroniques